Financer sa société gratuitement

Le cash d’une société est primordial. Les sociétés ont besoin de financement pour se développer et  pour la gestion quotidienne de la société. 

Mensuellement, chaque société doit décaisser : les salaires, les cotisations sociales, le loyer, l’électricité, … ces différents postes (non exhaustifs) ne peuvent être payés avec du retard.

Pour financer ces postes, l’entrepreneur ou le chef d’entreprise peut trouver des sources de financement à l’extérieur. Le financement  peut être les actionnaires mais c’est rare et est habituellement bancaire. Ce dernier est très facile (crédit caisse, carte de crédit,…) pour un financement court terme  mais peut s’avérer très cher. Pour un financement à moyen ou long terme, l’entrepreneur pourra se financer auprès de sa banque en contractant une dette. Certes, le coût sera moins élevé que le crédit caisse, mais demandera une mise en œuvre plus complexe et plus longue, suivant le degré de confiance de votre banquier (dossier à préparer avec l’aide ou non de votre comptable, rendez-vous chez le banquier, attente de la réponse,….).

A côté des financements ci-dessus, nous avons le financement interne de chaque société. Le financement interne est souvent peu considéré et de ce fait, mal géré.  Alors que le financement interne est LE financement que chaque entrepreneur doit optimisé de telle façon, a en tirer un maximum.

Ce financement est entièrement gratuit. Il doit s’appuyer sur 2 axes.

  1. -Le crédit fournisseur : il est important de faire un distinguo entre les fournisseurs qui doivent être payés dans les délais ( secrétariat social, propriétaire, leaseur,…) et les fournisseurs, auprès de qui vous pouvez négocier les délais de paiement. Il est primordial de négocier ces derniers au même titre que vous négociez le prix de vos marchandises.  Imaginez que vous arrivez à négocier une remise supplémentaire de 3% mais sans négocier le délais de paiement, qui se fait à réception. A la réception de la facture,  le disponible sur votre compte courant n’étant pas suffisant, vous devez vous mettre en négatif sur votre compte courant (crédit caisse) à un taux de 12.5% l’an. Pire, vous ne pouvez payer la facture et votre fournisseur vous astreint de payer des frais, intérêts de retard,….  Négocier les délais de paiement est financer votre société
  2. Le crédit client: à l’inverse, il est important que le délais de paiement fasse l’objet d’une négociation. Le délais de paiement de vos clients doit être le plus court possible. En effet, pour la livraison d’un bien ou la prestation de service, dans la plupart des cas, vous avez dû décaisser des frais tels que le salaire de votre commercial qui a signé avec votre client, l’ouvrier qui a manutentionné le produit, le livreur, la TVA sur la facture,…. Il faut certes négocier mais il ne faut pas que vos clients trouve en vous, une source de financement.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer